L'appel des "contrées"...



Après quelques sorties plus ou moins réussies sur Villerest et en rivière, l'envie nous est venue pour ce week-end du 27 juin de prendre notre revanche sur le lac de Sarrans qui nous avait infligé un bredouille mémorable début mai.

Malgré la météo annonçant un temps sec et chaud, les vestes et polaires n'étaient pas de trop car dans cette région même au plus fort de l'été les matinées et soirées sont toujours fraîches.
C'est en milieu d'après-midi, au milieu des immenses troupeaux de petites perches et autres vifs que je toucherai un premier brochet au poisson mort manié, celui-ci me saluera d'une belle chandelle et décrochera aux abords de la barque.
Je réussirai à en prendre un second de 60Cm sur la bordure qui après la séance photo regagnera son élément. Un peu plus tard, ce sera au tour d'un petit sandre de me faire une belle touche avant de décrocher lui aussi à côté de la barque.
Le lendemain, au petit matin, je prendrai un joli sandre de 66Cm toujours sur la bordure. Durant le reste de la journée, kiko prendra un petit brochet au leurre souple et je parviendrai à en prendre un aussi après en avoir raté plusieurs.
J'espère que l'on trouvera le temps de retourner, avant sa vidange complète prévue dans un futur proche, sur le très sauvage grand lac du nord Aveyron.

Que du bonheur...

Voici une nouvelle vidéo découverte sur le net. L'ambiance mêlant les bruits de la nature aux paroles du pêcheur nous plonge dans le bain directement et nous donne l'impression d'être dans la barque entrain de manier à ses côtés.

Quand le lac redevient rivière...




C'est sur le lac de Villerest transformé en rivière par les eaux de la Loire en colère que nous passerons ce week-end du 8 juin avec kiko. Sous une pluie incessante et un courant très fort la pêche fut vraiment difficile. C'est Kiko qui sauvera le capot en prenant un sandre au mort manié. Quand à moi, chose incroyable, je réussirai à prendre deux brèmes, coup sur coup, au poisson mort. Une des brèmes l'avait dans la bouche et la seconde sera prise par le dos.
Je remercie quand même ces deux poissons de m'avoir fait espérer pendant quelques minutes que je tenais là un beau sandre.

Partenaires: Shootnews | Natuxo