Victoire d'une grosse perche

Ce samedi matin, nous commençons la pêche au mort manié et au petit shad sur tête plombée en prospectant les bordures.
Plusieurs poissons seront pris, quelques sandrillons et brochetons, c'est Tony qui prendra le plus beau bec, un poisson d'environ 55Cm.

Dans le milieu de la matinée, une fois le calme revenu, je décide de passer au drop et de rechercher le poisson plus en profondeur et je resterai avec cette technique jusqu'au soir. Plusieurs poissons seront victimes des leurres fin's et des petites virgules noirs, surtout de la perche et quelques brochets mais impossible de toucher un sandre de maille.
C'est en fin d'après-midi sur un secteur où l'on remarque de l'activité que nous décidons d'insister, le fond est très irrégulier composé de gros rochers et de fosses entres les blocs, un vrai piège à leurres.
Avec le drop-shot, tout a fait adapté pour ce genre de poste, je me régale en faisant passer ma petite virgule noir d'une cassure à l'autre, Tony est repassé au manié et commence à avoir des touches sur les bordures, c'est à ce moment que je sens les premières touches, après quelques tapes le poisson finit par se piquer et la bagarre commence, je pense au brochet mais quel ne fut pas ma surprise en voyant le dos d'une magnifique zébrée, la perche repart de plus belle et après avoir fait deux ou trois départs, elle commence à se rendre, c'est un superbe poisson qui dépasse facilement les 45Cm et c'est au moment où je vais pour m'en saisir, j'ai les doigts sur sa tête qu'elle donne un dernier coup de queue, par réflexe j'enlève la main et la grosse perche en profite pour décrocher et disparaître dans les fon
ds de la Truyère, au même moment Tony se fait couper par un brochet.
Je suis complètement dégoûté et je mets un bon moment avant de m'en remettre ensuite je décrocherai un autre beau poisson et prendrai d'autres perches maillées sur le même poste ainsi qu'un brochet. C'est Tony qui conclura en prenant deux sandrillons à la verticale après en avoir décroché plusieurs.

Coup du matin à Lavalette

Quelques heures de pêche en float ce samedi matin sur le Lac de Lavalette, nous ont permis de toucher quelques poissons.
Nous découvrons à notre arrivée un lac très bas, c'est d'ailleurs la première fois depuis que nous pêchons cette retenue que nous voyons un niveau d'eau si faible.
Tony commence avec un petit pulse shad sur tête plombée et c'est lui qui ouvre la danse en prenant
un sandre d'environ 50Cm qui finira par décrocher au moment où il allait s'en saisir, "tans pis pour la photo".
Dans la foulée, je touche un brochet d'environ 60Cm au mort manié qui après s'être laissé ramener comme une branche au début se défendra comme u
n beau diable en me voyant.



Toujours sur le même poste, Tony décrochera deux autres poissons un toujours au pulse shad et l'autre au drop, après avoir changé de rive, je touche un autre brochet du même gabarit que le premier qui finira par décrocher après avoir fait une belle chandelle.
En insistant sur le poste, je finis par toucher une perche maillée à la verticale et Tony prendra plusieurs perchettes au drop.



A part les averses incessantes et un vent permanent, nous avons passé une bonne petite matinée sur un lac que je crois très poissonneux malgré qu'il m'est jamais trop réussi contrairement à Tony.

Voleur de perche




Ce samedi, nous sommes sur le Lac de Lanau et nous mettons les floats à l'eau au petit matin dans un brouillard à couper au couteau.
Le lac est désert, pas un pêcheur en vue et nous donnons les premiers coups de palmes en direction d'une anse prometteuse dans un calme et un silence seulement troublé par quelques gobages.

Les premiers postes ne donnent rien, nous pêchons tous les deux au shads en recherchant d'éventuels chasseurs sur les bordures et c'est en arrivant sur un lieu où l'on remarque de l'activité que les premières tapes arrivent, je prends une première perche au pulse shad et Tony décroche un brochet au drop.

Plus d'une quarantaine de perches seront prises dont deux maillés en alternant drop et plomb palette et tout çà sur le même poste, un petit sandre et un brochet de 67Cm succomberont aussi au PP.

Au milieu de tout ce raffut, le maître des lieux décida de mettre un peu d'ordre et c'est en ramenant une perche d'environ 20Cm prise au pulse shad que ma ligne resta bloqué net et la petite perche se transforma en un redoutable combattant, je ne comprenais plus rien et c'est là que j'aperçus le coupable a deux mètres de mes palmes, lui aussi ne devait pas comprendre comment la perche pouvait l'entraîner, le grand bec que j'estime à environ 90Cm m'apercevant lâcha sa proie aussi sec et d'un coup de queue repartit dans les grands fonds.

Je récupère la perche dans un piteuse état avec des balafres impressionnantes, malgré les blessures, elle put repartir sans encombres.

Après cet intermède, nous essayons par tous les moyens de faire remonter le brochet mais sans résultat ensuite je m'aperçus que mon leurre avait des traces de dents et que le bec avait certainement été piqué.

Je donne rendez-vous à mon voleur de perche et ce jour là, je le traquerai au mot manié car si nous avions eu de gros gardons ou de belles ablettes à lui proposer, je pense qu'il n'aurait pas résisté.

Partenaires: Shootnews | Natuxo