Bébé sandre des grands fonds...




C'est à nouveau sur la Truyère dans un des plus grands bras du Lac de Granval, le ruisseau d'Alleuze que nous démarrons la pêche ce samedi matin.
Je débute au poisson mort manié, Tony est au leurre souple, nous lançons sur les bordures face à nous en descendant les paliers jusque sous le float et c'est au bout d'une demi-heure que je prends un sandre de 52Cm par 15 mètres de fond, il m'oppose une belle résistance après une touche très discrète.
Tony a plusieurs touches franches mais n'arrive pas à concrétiser, il réussit quand même à prendre deux brochetons au mort manié.
C'est en arrivant sur un poste prometteur que je décide d'insister sur des fonds importants de plus de 20 mètres, au bout de quelques secondes je ressens un léger toc puis plus rien pourtant mon poissonnet semble un peu lourd et surprise en le ramenant, un sandrillon de 15Cm venait de l'attaquer.
Au coup du soir, après m'avoir mis une belle décharge, je prendrais un brochet d'environ 60Cm au mort manié qui se débattra comme un beau diable me fera une belle chandelle et finira par décrocher au moment où j'allais m'en saisir.
En tout les cas, la politique mise en place par la fédération du cantal en ce qui concerne la protection du sandre pendant sa période de fraie avec son système de réserve semble porter ses fruits car aujourd'hui nous avons pu constater que le mâle qui surveillait le nid où est né ce sandrillon a pu mener sa mission à bien sans être matraqué et surtout pris durant la fraie.

Où sont les sandres ?



C'est sur la partie amont du magnifique Lac de Sarrans que nous commençons à pêcher ce samedi matin.
Nous recherchons en priorité le sandre au poisson mort manié et aux leurres souples, le Lac est réputé pour sa population de carnassiers et notamment de gros poissons.
Le niveau de l'eau est idéal, les températures sont fraîches mais on s'attendait à pire.
Autant dire que les conditions de pêche pour un mois d'octobre sont excellentes mais cela n'a pas suffi à exciter le poisson.
Durant toute la journée nous n'enregistrons aucune touche, toutes les techniques y passent du plomb palette à la verticale en passant par la tirette.
C'est tout de même vers le soir que je sauve le capot en prenant un brochet tout juste maillé au mort manié et je décroche un peu plus tard un autre bec au leurre souple.
Tony qui n'a toujours pas de touche, décide de faire un montage en potence avec un petit vif.
Dès que son poissonnet touche le fond, il se fait aussitôt attaquer par un petit bec qui décroche aussitôt ensuite dans un moment de grâce, il réussit à prendre deux brochets maillés coup sur coup avec son montage fabriqué avec les moyens du bord.
C'est encore une fois avec esox que nous sauvons le capot, malgré tous nos efforts, il a été impossible de toucher le moindre sandre mais ce qui est encore plus étrange c'est que la perche était carrément aux abonnés absents.

Sortie Float-Tube à Lanau...




Ce samedi matin, c'est un Lac de Lanau entièrement recouvert par la brume que nous découvrons lors de notre arrivée, un léger vent du nord souffle en continu et le soleil commence lentement a percé.
La préparation des floats se fait rapidement et nous voilà déjà à l'eau entrain de donner nos premiers coups de palmes.
Je m'arrête le premier en face d'une falaise et c'est au bout de deux lancés que je prend un bec d 'environ 60Cm au mort manié, il se tenait sur une dizaine de mètres près du fond, il me fait une belle bagarre et j'inaugure de belle manière ma nouvelle canne, une Daïwa Exceller en 2M10 que j'ai acheté spécialement pour pêcher en float-tube.
Tony qui n'a pas encore attaqué de pêcher me rejoint pour prendre des photos du poisson, le brochet retournera à l'eau bien fatigué mais sain et sauf.
C'est ensuite au tour de Tony, de prendre une belle châtaigne à la descente mais il ne ramènera que de belles traces de dents sur son Shad GT, d'après les marques, il s'agissait sûrement d'un beau sandre.
Je réussirais à prendre un deuxième brochet maillé sur la bordure toujours au mort manié, le bec fou furieux fonça droit sur le float manquant de me planter les triples dans le boudin gauche, je parviendrais à le maîtriser avant de le remettre à l'eau.
Malheureusement, les touches s'arrêtèrent pour la suite de la journée mais je suis quand même très satisfait d'avoir réussi à prendre mes deux premiers poissons en float-tube, je reste quand même un peu déçu pour Tony qui aurait bien aimé sortir son premier carnassier en float mais ce n'est que partie remise et ce sera sûrement pour la prochaine fois.

X-Rap Shad en action...

Voici l'un de mes poissons nageurs préférés, le X-Rap Shad.
La vidéo montre surtout son efficacité sur le black-bass, mais sachez qu'il est un véritable aimant à grosses perches, qu'il ne laisse pas indiffèrent esox ni les sandres actifs qui chassent entre deux eaux.

Partenaires: Shootnews | Natuxo