Trouvez les cormorans...




Pour cette première sortie en barque de l'année 2009, nous sommes dans le Cantal sur le Lac de Lanau à la recherche du sandre mais notre grand percidé restera le bec cloué certainement transi par le froid intense qui a gelé une partie du petit Lac mais la chance est avec nous car le barrage turbine ainsi une grande partie de Lanau est pêchable.
Les premiers secteurs ne donnent rien, toutes les techniques y passent mais sans résultats, nous décidons ensuite de nous diriger sur un poste que l'on connaît bien et qui abrite tous les hivers une colonie de cormorans, nous apercevons au loin les arbres blancs et leurs habitants noirs qui ne tardent pas à décoller en nous voyant.
A notre arrivée dans le coin une chose nous frappe immédiatement, une forte odeur de poisson flotte dans l'air, sûrement les restes du banquet des cormorans.
Pendant que nous taillons un costard à ces oiseaux de malheurs, un joli brochet commence sa chasse à une dizaine de mètres de nous, il saute deux ou trois fois et disparaît. Pendant un quart d'heure nous passons le coin au peigne fin, essayant même au poisson nageur mais rien n'y fait.
C'est alors que je passe au Shad yum orange et vert sur une grosse tête sabot, après l'avoir lancé un peu au large, le leurre touche le fond, je le récupère sur quelques mètres et là je prend une grosse châtaigne, je sens les premiers coups de tête, c'est du lourd mais à peine le temps de dire à Kiko: "c'est un gros poisson", les dents acérés du grand bec mirent fin à mes espoirs en sectionnant net mon bas de ligne en fluorocarbone.
Je suis encore sous le coup de mon raté quand Kiko prend un brochet de 54Cm au mort manié après la pose photo, il le remet délicatement à l'eau et il repartira sans problème.
Une heure plus tard, nous sommes sur un autre poste, après une belle tape, je rate un poisson qui se tenait dans le profond, nous insistons sur le poste mais plus une touche.
Encore une fois les sandres et autres perches faisaient la fine bouche pourtant les troupeaux étaient bien là, calés entre vingt et vingt-deux mètres de fond même en les repérant au sondeur et en leur faisant passer toutes sortes de leurres à côté du nez, ils restèrent de marbre.

Du gel et un sandre sur Grangent




Ce samedi matin sur le Lac de Grangent, la première sortie de l'année 2009 commence dans le froid avec des températures négatives qui s'installeront pour toute la journée.
Le Lac est calme, seul quelques canards et cormorans troublent la quiétude du paysage figé par le froid, notre espoir de toucher un de ces gros sandre d'hiver fait que nous n'hésitons pas une seconde et nous voici déjà entrain de manier lentement nos leurres souples et poissons morts dans une eau glaciale.
Nous arpentons différents postes sans résultats, au bout de deux heures, la pêche commence à être très difficile, la tresse qui gèle dans les anneaux et sur le guide du moulinet forme des perruques et se bloque, le froid devenant trop intense nous décidons d'arrêter et c'est à ce moment là que je prends un sandre d'environ 35Cm à la verticale, nous insistons sur le poste mais ces frères restèrent avec le bec cloué.



Partenaires: Shootnews | Natuxo