Trempés mais contents


C'est à la bourre que nous arrivons ce samedi matin sur Sarrans malgré tout nous prenons notre temps pour gonfler les floats et mettre à l'eau.

Nous commençons avec une température à peine au-dessus de zéro mais quelques coups de palmes suffisent pour nous réchauffer.
Pour démarrer, nous choisissons un secteur peu profond et les touches ne tardent pas à arriver, quelques petits sandres sont pris au petit shad et au drop, nous continuons dans le coin en nous décalant dans le profond et c'est là que Damien réussit un joli coup de ligne en prenant un sandre de 65Cm au drop avec un beau vif.
Par la suite une période de malédiction commença pour nous trois avec de nombreux ratés et décrochages dont dans le lot de très beaux poissons.
C'est après être retournés sur des secteurs moins profonds sous le déluge que je prends sur une belle touche un sandre de 56Cm au plomb palette et sur le lancé suivant je touche son frère jumeau en plus dodu.

Nous insistons sur le poste avec d'autres techniques mais la pluie redoublant de violence nous oblige à écourter la partie et c'est sous des trombes d'eau que nous rangeons le matériel.
Nous rentrons dans la voiture trempés jusqu'aux os mais heureux du bon moment passé sur l'eau.

Le plomb frappe encore

C'est reparti pour deux jours de pêche sur le Lac de Granval, deux journées totalement différentes pour ce qui est du temps car si le samedi sera ensoleillé, le vendredi fut dantesque car une petite pluie incessante nous mènera la vie dure jusqu'au soir.
Le premier jour, nous prenons trois brochets largement maillés au mort manié dans des postes et des profondeurs variés, les autres techniques ne donnant rien nous insistons au MM et malgré quelques ratés nous ne prennons plus rien.

Le lendemain, les collègues nous rejoignent en float et c'est Damien qui fera pêche en prenant un sandre de 45 et un autre de 61 avec sa technique préférée, le drop avec petits vifs.

Quant à nous toujours humide de la veille, nous commençons sur une plage où après une belle touche je prend un brochet au leurre souple.

Le reste de la matinée ne donne pas grand chose à part quelques perchettes au plomb palette et c'est finalement sur le coup de midi que je prends un sandre maillé au PP, Kiko lance de suite son MM et prend un brochet sur le même poste.
C'est après avoir rencontré un pêcheur sympa qui n'a pas hésité à nous proposer de le suivre pour nous montrer de bons postes que je prends à l'aplomb d'un rocher juste après avoir décroché le plomb un beau brochet fou furieux qui avoisine les 90Cm.
Ce sera ensuite au tour du pêcheur rencontré de toucher un sandrillon et de rater un poisson.
C'est après avoir lancé mon plomb palette contre la rive et tout en accompagnant sa descente bien tendu que je prends une grosse châtaigne, le poisson est beau et offre une belle défense et je suis tout heureux de remonter un joli sandre de 80Cm tout rond.

Le reste de la journée ne donne rien et c'est Kiko qui sur le soir décroche un beau poisson au MM.

Maury et ses perches

Ce n'est pas un secret, le Lac de Maury est surtout réputé pour sa population de grosses perches et c'est avec l'espoir de toucher une de ces énormes zébrées que nous sommes très tôt sur le pied de guerre ce samedi matin.
Damien commence la pêche au drop avec des petits vifs et reste avec cette technique toute la journée, pour moi ce sera petit shad sur Tp pour attaquer.

Dès les premiers lancés, je ressens un beau toc et le ferrage est immédiat, je pense déjà à la belle perche qui se débat à l'autre bout mais finalement c'est un petit sandre d'environ 35cm.

Entre temps Damien m'a rejoint et nous décidons de passer le secteur au peigne fin, c'est là que le festival commence.

Après être passé au drop, nous enchaînons les petites perches de maximum 25Cm et quelques sandrillons sont décrochés mais toujours rien de bien sérieux.
C'est finalement sur le soir dans un secteur profond après avoir raté deux poissons que je pique une zébrée de plus de 40Cm avec l'inévitable plomb palette.
Un peu plus tard, c'est au tour de Dam's de prendre une belle perche au drop, nous prendrons encore quelques perchettes avant de rendre les armes. Dans la journée, nous croisons deux bateaux avec des pêcheurs sympathiques qui ont touché quelques perchettes et sandrillons, ils n'ont pas hésité à nous donner des tuyaux sur les bons postes et nous apprirent que récemment le lac avait subi un très fort marnage ce qui rendait la pêche difficile en ce moment.

Partenaires: Shootnews | Natuxo