Imprévisible...

Après une belle sortie, il y a quinze jours dans le Cantal avec la prise de quelques sandres et un magnifique bredouille le week-end dernier sur le Lac de Lanau, sorties que je n'ai pas pu vous raconter faute de temps et de photos, c'est sur le Lac de Villerest que nous sommes ce week-end.
Avec la canicule annoncée, nous nous attendons à une pêche difficile qui devrait ce faire au petit matin ou tard le soir en ce qui concerne le sandre et nous croyons dur comme fer que les silures seront de sorties et évidemment c'est tout le contraire qui arriva.
Durant tout le week-end, on ne verra pas la queue d'un moustachu par contre les sandres sont bien de sorties, à partir de midi jusqu'à environ trois heures de l'après midi en plein cagnard, c'est un véritable festival. Les poissons patrouillent sur les hauts-fonds et tapent sur tout ce qui bouge que ce soit à n'importe quelle technique, ils sont preneurs. De nombreux sandres entre 50 et 70Cm pour le plus gros sont pris et les décrochages et autres ratés sont légions. Et après ces frénésies de deux où trois heures, c'est de nouveau le calme plat et nous avons l'impression que le poisson a complétement disparu.
Encore une fois les sandres, nous ont complétement dérouté et montré que dans la pêche, il n'y a aucune certitude car si on avait su qu'ils se réveilleraient aussi tard dans la journée, nous aurions fait la grasse matinée.

Partenaires: Shootnews | Natuxo