Décrochage et scion cassé à Retournac...



Aujourd'hui, vendredi 30 novembre, nous choisissons avec Tony de faire une sortie du côté de Retournac sur Loire. Nous arrivons sur le poste en début d'après-midi, c'est un endroit que je connais très bien mais que je n'avais pas pêché depuis plusieurs années, le coin n'a pas trop changé à part quelques arbres qui se sont effondrés dans le lit de la rivière offrant ainsi des repères de choix pour les becs. Tony démarre aux leurres souples, pour ma part c'est rapala, l'eau est plutôt claire, malgré le temps gris et froid, il y a de l'activité et on repère de nombreux gobages. Le temps s'écoule et nous n'enregistrons aucune touche et évidemment la déconcentration arrive. C'est à ce moment là que nous nous retrouvons à pêcher côte à côte tout en discutant et là mon rapala Xrap est arrêté net en plein milieu, c'est lourd et ça tient le fond, il donne deux ou trois coups de tête et remonte à la surface, c'est un beau brochet, je le vois et je pense déjà à la photo, je l'estime à 90cm et c'est là que le bec tourne sur lui même et dans un dernier coup de tête me dit au revoir. C'est ensuite autour de Tony de jouer de malchance en cassant le scion de sa canne suite à un accrochage. La partie de pêche s'arrêta plus tôt que prévu. Je donne rendez-vous à ce brochet dans quelques temps en espérant prendre ma revanche sur lui.

Petit brochet ne deviendra pas grand...

Voici une petite vidéo que j'ai trouvé sur internet, je suppose qu'un petit brochet mâle, c'est approché d'un peu trop près d'une grosse femelle qui n'était pas prête à céder à ses avances.

Le Lac de Lavalette...


Le Lac de Lavalette se trouve en Haute-Loire à proximité de la ville d'Yssingeaux, ce barrage qui retient les eaux du Lignon, célèbre rivière à truite de la région est riche en carnassiers: brochets, sandres et troupeaux de perches cohabitent dans un cadre magnifique. Lavalette est un lac que je pêche uniquement du bord, en effet la législation sur la pêche en barque est très contraignante, l'utilisation des moteurs thermiques et électriques est interdite. De plus si vous voulez pratiquer à la rame, une demande d'autorisation faite plusieurs jours avant votre partie de pêche doit être validée auprès des autorités. De ce fait, la pression pêche est plutôt faible ce qui explique un cheptel piscicole important. Les accès aux rives à proximité du barrage sont faciles et nombreux mais pour rejoindre les jolis postes qui sont en amont une connaissance des lieux est nécessaire. Ici les poissons sont très capricieux quand on tombe sur un bon jour, on réalise de belles prises surtout des brochets quand ils se tiennent à l'affût sur les bordures près à se saisir de vos leurres. L'été, on peut assister aux chasses de grosses perches qui viennent très nombreuses harceler les vifs à cinquante centimètres de vos bottes. Je soupçonne la présence dans le lac de très gros spécimens de sandres et de brochets, j'espère tomber un jour sur un de ces poissons trophées.

Un gros brochet pour Tony...


C'est un dimanche matin, au début du mois d'octobre 2007 que la sonnerie de mon téléphone retentit, c' est une voix tremblante que j'ai au bout du fil et qui m'annonce directement sans rien me dire d'autre "1 mètre 10 et 11 kilos", je lui demande de répéter car je ne comprends pas et il m'annonce: "c'est moi! c'est Tony, je viens d'attraper un grand bec."
C'est en Loire que tony a attrapé ce superbe poisson, en péchant au vif avec un flotteur coulissant, l'appât utilisé était un petit gardon de 15cm. Le bec lui donna du fil à retordre pendant plus de 20 minutes et chose remarquable pour un gros brochet, il le gratifia même d'une chandelle comme l'aurait fait un brocheton de 50cm. Mon seul regret est de ne pas avoir était présent pour la prise de son gros brochet car lui était là pour le mien. En tout cas "Bravo Tony et bienvenue au club fermé des plus de 1 mètre."

Le Lac de Saint-Etienne Cantalès...














Le Lac de Saint-Etienne Cantalès se situe dans le Cantal à proximité de la ville d'Aurillac. Nous avons eu l'occasion de pêcher pour la première fois cette retenue édifiée sur la rivière Cère au mois d'août 2007. Comme la plupart des lacs Cantaliens, les profondeurs du plan d'eau sont impressionnantes. Nous avons découverts à notre arrivée un lac plein à ras bord et des postes très difficiles à localiser rendant la pêche difficile. En contrepartie, le cadre est grandiose. Les températures étaient basses, équipés de nos grosses vestes et bonnets (hé oui même en plein mois d'août!), la partie de pêche démarra sur deux jours. Les poissons étaient boudeurs et tatillons, ce qui donna lieu à une belle série de décrochages dont certainement dans le lot un beau sandre. Le butin sur deux jours fut maigre, nous avons ramenés à la barque une perche et un sandrillon qui retournèrent à la Cère aussitôt. Je retournerais pêcher ce lac avec grand plaisir si l' occasion se présente à nouveau car je l'ai trouvé tout simplement magnifique et j' y retournerai d'autant plus sachant que sur la retenue de Saint-Etienne Cantalès, on peut rencontrer et essayer de leurrer ce fabuleux poisson qu'est le Black-Bass.

Le lac de Castelnau-Lassouts








































C' est l' aveyron que nous choisissons pour cette sortie pêche de deux jours. Nous arrivons au petit matin pour mettre à l' eau au village de Cabanac et nous découvrons dans la brume le lac de Castelnau-lassouts, barrage édifié sur le lot. Le froid et le vent, comme d' habitude sont de la partie. Nous recherchons le poisson au mort manié et aux leurres souples toute la journée sur les bordures, dans le lit mais rien n' y fera, nous n' enregistrons aucune touche. Nous croisons les pécheurs du coin pour qui la pêche a été mitigé certains sont capots, d' autres ont touché en majorité des petits sandres. Le lac est le royaume des carpistes, nous en croisons dans tous les coins. Le lendemain, le vent redouble de violence rendant la pêche très compliquée, c' est kiko qui aura la chance de sortir des eaux limpides du lot un sandre de 55cm par 15m de fond, j' aurai pour ma part la chance d' avoir une belle touche mais le poisson décrochera après deux ou trois coups de tête. Les eaux du lac sont d' une telle pureté que l' on peut admirer le fond sur 5 à 6 mètres, ne plaignez pas vos montures si vous décidez d' aller le pécher, il y a des obstacles et des arbres noyés de partout mais le jeu en vaut la chandelle.

Un joli poste sur la loire







Aujourd'hui, 6 novembre 2007, je décide d' aller faire un tour sur la loire en solo pour une partie de pêche du bord. Me voilà sur mon poste préféré entre le puy-en-velay et lavoute sur loire, un très bel endroit qui m' a souvent réservé de belles surprises mais aussi de nombreux bredouilles. A mon arrivé je fais peur à une compagnie de cormoran qui a élue domicile dans le coin. Je prends une photo de l' endroit et je décide d' attaquer au rapala xrap de 11cm, rien pendant 1 demi heure, je descends la rivière sur 50m et décide de changer de leurre, toujours rapala, un shadrap flottant de 7cm. Le quatrième lancer est le bon un brochet de 65cm se débat au milieu de l' eau, il pose pour la photo et regagne aussitôt son élément. C' est ensuite une joli perche de 35cm qui craquera pour un rattlin rap 5cm, pour elle aussi "pose photo et retour à l'eau". J' ai trouvé ces poissons à proximité de gros blocs rocheux immergés. Par contre aucune touche sur les plages, la présence des cormorans n' est sûrement pas étrangère à tout ça.

Bort les orgues


Un petit tour en corrèze sur l' immense lac de bort les orgues, nous dormons dans une tente à l' abri sous les tourelles du château de val mais pas à l' abri du froid, la pêche le soir même est difficile malgré la prise d' une perche, le vent du nord souffle fort. Dans la nuit nous prenons un sérieux coup de gel -10. Le matin de bonheur transi par le froid, je vois à travers les eaux très claire de la dordogne monté lentement un magnifique brochet qui devait mesurer dans les 80 cm sur mon shad, puis il fit demi-tour tout aussi lentement me laissant tout tremblant. Dans l' après midi nous trouvons lucioperca dans 21m de profondeur, mon beau-frère rate le sien qui décroche et j' attrape le mien juste derrière qui mesure 45cm au poisson mort manié.

Partenaires: Shootnews | Natuxo