Les becs de sortie





Ce week-end, nous pêchons le magnifique bras d'Alleuze sur le Lac de Granval comme toujours le vent est de la partie, sans hésiter nous commençons à pêcher la rive battue par celui-ci et les touches ne tardèrent pas à arriver.
Cela faisait des plombes que l'on n'avait pas réussi une telle sortie, les brochets embusqués sur les bordures étaient frénétiques, ils tapaient sur tout.

Nous avons touché une trentaine de becs mesurant entre 40 et 60Cm que ce soit avec n'importe quel leurre souple ou au poisson mort, ils étaient preneurs.

Au milieu de toutes ces touches, Kiko prend le plus beau brochet à l'écrevisse et un petit sandre au coup du soir quand à moi je ferre une belle perche de 42Cm dans une anse et une autre de 35 au bord d'une falaise, toutes les deux prises au shad.
Dans le lot, nous avons raté au moins un très beau brochet chacun, c'est bien connu ceux qui décrochent ce sont toujours les plus gros, nous n'avons subi aucune coupe tous les becs étaient pris en bord de gueule ce qui a permis de les remettre à l'eau sans problème, ils pourront ainsi continuer à terroriser les millions de vifs que l'on a pu observer sur les bordures.

En conclusion, merci à Esox pour le super moment qu'il nous a fait passer malheureusement le sandre était au abonné absent sur les bordures, se tenant entre 15 et 20 mètres de fond, nous avons préféré le délaisser pour s'amuser avec les becs fous furieux collés contre la rive.

Sortie sur Lavalette



Ce samedi après-midi, c'est un Tony ultra motivé que je retrouve pour une sortie en float-tube sur le Lac de Lavalette.
A notre arrivée, le vent du Nord souffle fort en rafale, il y a très peu de pêcheurs pour un samedi et c'est plutôt surprenant.

Nous commençons à pêcher dans une anse peu profonde et au bout de deux ou trois lancés, je touche un beau poisson sur la bordure au petit shad noir sur tête plombée qui finira par décrocher après quelques rushs, ce sera la seule et unique tape que j'aurai de toute l'après-midi.

Un peu plus tard, Tony prend au petit shad pailleté une perche de 35CM, tenant sa canne derrière lui d'une manière acrobatique, alors qu'il était dos à la rive entrain de lutter contre le vent, il réussira à leurrer la zébrée qui se tenait entre deux eaux.

C'est ensuite à l'aplomb d'une falaise qu'il décroche un beau poisson au drop, après avoir cassé sur accrochage, il monte un petit pulse shad et sur le poste suivant touche un sandre de 58Cm sous le float.

Il touchera ensuite au poisson nageur un brochet maillé et deux ou trois sifflets.

Malgré tout, il n'y avait aucune activité sur le Lac, ni gobages, ni chasses et cela jusqu'au soir, nous avons pensé que c'était le fait du brusque changement de température, en effet l'écart de température entre le samedi et les jours précédents étaient de vingt degrés.

Retour sur la Truyère




Ce week-end, nous sommes de retour sur le Lac de Sarrans et ses grands fonds, les eaux de la Loire nous ayant pas trop réussi dernièrement, notre espoir de faire une jolie pêche sur la Truyère était grand malheureusement ce sera pour la prochaine fois.
Comme d'habitude, le matin de bonheur même en plein été, le froid est saisissant, kiko enfilera même les gants pendant un moment, la pêche commence sur une plage près de la mise à l'eau, nous enregistrons plusieurs tapes, nos poissons ont des traces de dents mais pas moyen de sentir un coup de tête, je décide de tenter ma chance au poisson nageur, je choisis un rattlin'rap et au bout de deux lancers après un beau toc, je pique un sandre juste maillé qui s'empressera de rejoindre son élément après la pause photo.

Dans l'après-midi, kiko décrochera un brochet sur la bordure, le poisson reviendra sur le mort manié mais fera demi-tour en nous voyant ensuite nous assistons à une belle chasse sous nos yeux, mais pas moyen de faire mordre le prédateur malgré plusieurs lancers en sa direction, le chasseur qui avait sûrement réussi son coup était parti digérer tranquillement.

Plus tard, c'est en bordure d'une falaise sur un très joli poste que je choisis de lancer mon shad sur tête plombée, la touche est immédiate, je crois à un brochet car la défense du poisson est très énergique, ce sera finalement une belle perche de 41Cm qui se rendra.

Malgré que la pêche ne fut pas terrible, nous avons passé encore une fois un super moment sur notre lac fétiche, loin de toute civilisation, bruit et pollution.

Partenaires: Shootnews | Natuxo