Défaite d'un gros sandre

Ce samedi matin, le vend du nord souffle fort sur le Lac de Grangent et c'est en pestant contre les éléments que nous démarrons la pêche.
Nous donnons les premiers coups de ligne au petit shad sur une plage peu profonde où nous arrivons à apercevoir malgré les vagues quelques gobages mais les bourrasques rendent la pêche impossible et nous décidons de passer en verticale afin d'éviter la prise au vent.

Au bout d'une demi-heure, nous arrivons dans un secteur de falaises assez profond, Tony prend deux tapes en face d'un rocher sans arriver à piquer le poisson pendant que j'insiste sous une falaise dans une profondeur d'environ 15 mètres et là je sens une lourdeur, je pense avoir accroché un bois mort puis c'est les premiers coups de têtes qui
arrivent tout en douceur, c'est un beau poisson, je crois tout d'abord au silure, le poisson sonde et se débat comme un beau diable avant de finir par se rendre, c'est un joli sandre de 88Cm tout rond.
Après une série de photos, il repart sans demander son reste rejoindre les fonds de la Loire, souhaitons que ce beau poisson puisse nous faire quelques petits que l'on pourra toucher dans quelques années.
Plus aucune touche ne viendra nous régaler par la suite et le vent redoublant de violence nous obligea à écourter notre sortie.

Le Drop-Shot redoutable mais...


La sortie démarre plutôt bien ce samedi matin sur le Lac de Lanau, dans les premières minutes de pêche Tony prend une perche au gambit sur tête plombée et je rate après un beau toc un poisson au mort manié.

Ensuite, la pêche devint de plus en plus compliquée, nous prenons de temps en temps quelques perchettes au plomb palette et c'est aux alentours de midi dans une anse abritée du vent que je réussis à toucher à l'aplomb du float un brochet de 55Cm avec un petit shad sur tête plombée.
Plus tard dans l'après-midi, je vois que Tony insiste en alternant mort manié et plastique vers une falaise sur un poste marqué pendant plus d'une demi-heure.
Après l'avoir rejoint, je lance le montage drop sur le poste et la touche est immédiate, je tiens un beau poisson et le frein se met à chanter après de puissants coups de tête, la ligne redevient molle et je comprends de suite que je dois dire adieu à ce mystérieux poisson.

C'est vrai que le drop a été très efficace sur ce coup car les multiples passages de Tony avec les autres techniques n'avait pas décidé le poisson par contre l'inconvénient du drop réside dans l'utilisation de l'hameçon simple qui engendre évidemment de nombreux ratés.

Partenaires: Shootnews | Natuxo